Définition des concepts

Il importe de se donner une définition commune des concepts de développement social et communautaire qui sera partagée par tous.

1. Le développement social

Le développement social est un processus dynamique qui vise la mise en œuvre des conditions propices au développement des personnes et des communautés. Il vise la satisfaction des besoins des personnes et le respect de leurs droits et libertés. Le développement social s’appuie sur des communautés dynamiques et solidaires. Il appelle la participation à la vie collective et la participation au développement local dans toutes leurs dimensions. « Le développement social fait référence à la mise en place et au renforcement au sein des communautés, dans les régions et à l’échelle de la collectivité, des conditions requises pour permettre d’une part, à chaque individu de développer ses potentiels, de pouvoir participer activement à la vie sociale et de pouvoir tirer sa juste part de l’enrichissement collectif, et d’autre part, à la collectivité de progresser socialement, culturellement et économiquement, dans un contexte où le développement économique s’oriente vers un développement durable, soucieux de justice sociale. »

Conseil de la santé et du bien-être (1997)

2. Le développement communautaire

« Le développement communautaire est un processus de transformation sociale, de coopération volontaire, d’entraide et de construction de liens sociaux entre les résidents et les institutions d’un milieu local, visant l’amélioration des conditions de vie sur les plans physique, social et économique. »

Chavis, David M. (2000)

3. Le développement social durable

Le développement social et communautaire durable exige de répondre aux besoins de base de tous et d’étendre à tous la possibilité de satisfaire leurs aspirations à une vie meilleure. « La durabilité sociale des milieux de vie est définie comme un développement adapté à l’évolution harmonieuse de la société civile, qui crée un environnement favorable à une bonne cohabitation de groupes sociaux et culturels divers et en parallèle stimule l’intégration sociale en améliorant la qualité de vie de toutes les couches de population. »

Polèse et Stern (2000)

4. Le développement durable

« …un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs ». Cette définition s’appuie sur une vision à long terme du développement dans une perspective d’équité intergénérationnelle. Le développement durable est «le fait d’améliorer les conditions d’existence des communautés, tout en restant dans les limites de la capacité de charge des écosystèmes ». Le concept de développement durable est généralement illustré par trois sphères inter-reliées et indissociables. Elles représentent l’environnement, la société et l’économie. L’enjeu du développement durable c’est la capacité et la volonté des partenaires intéressés à agir de manière concertée et harmonieuse afin de créer et de maintenir un équilibre entre les bienfaits d’une action et ses conséquences, que ce soit sur le milieu, le mode ou le niveau de vie. Cette harmonie résulte d’une volonté commune, d’une vision qui assure la solidarité et la cohésion des actions.

Plan de développement durable du Québec, document de consultation, novembre 2004 5.

L’autonomisation

L'autonomisation est un processus qui favorise l'accès, pour le citoyen et pour les communautés locales, à un plus grand pouvoir de mieux maîtriser leur devenir en renforçant leurs capacités d'agir sur un plan structurel, en vue de produire un changement social. Le processus implique la conscientisation ou l'émergence d'une conscience critique, l'amélioration de l'estime de soi au profit de sentiments positifs d'efficacité et d'influence, le renforcement des connaissances et des compétences et l'intensification de la participation aux ressources et aux institutions présentes dans la communauté et la société en général. (inspiré d'une définition de l’« empowerment » provenant de : M. Duval, A. Fontaine, D. Fournier, S. Garon et J.F. René, Les organismes communautaires au Québec -

pratiques et enjeux, Gaétan Morin éditeur, 2004)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :