CEK - Eglise & ONGD

Publié le par cekwango-developpement.over-blog.com

Cette ébauche de vison peut être complétée ou améliorée par toute personne (Kwangolais, Congolais ou Etrangers) qui veulent et travaillent pour le progrès, le succès de la CEK ou du Kwango. Cette vision de la CEK en tant que « Eglise et aussi Organisation non gouvernemental de développement du Kwango » se résume en 2 points :

  • Paroisses - Productrices et , 
  • Paroisses – Agents de développement durable.

Cette vision présente plusieurs avantages qui sont présentés à la fin de ce fichier.

1. Paroisses – Productrices

Vision des Paroisses de la CEK productrices de arachides, de maïs, de haricots, de soja, d’huile de palme, de cacao, de viandes (vaches, porcs, lapins, poulets), etc.

  • Chaque paroisse dispose d’1 champ communautaire de plusieurs hectares (1 à 10 ha) où l’on pratique la polyculture.
  • Chaque membre de la paroisse consacre 1 jour de la semaine (de lundi à samedi) pour les travaux de champ communautaire. Il y a 1 groupe de paroissiens qui font les travaux du champ communautaire chaque jour sous la direction des techniciens agronomes.
  • Les produits de la récolte seront repartis de la manière suivante :
    • 80% destinés à la vente ;
    • 10% pour la semence (prochaine culture) ;
    • 10% pour la consommation paroissiale (Pasteurs, Malades, Prisonniers, Veuves ou Veufs, Orphelins, Etrangers, et autres vulnérables ou défavorisés).
  • Les produits de la vente (soit 80% de la récolte) ou l’argent provenant de cette vente sera reparti comme suit :
    • 60% pour chaque paroisse productrice ;
    • 40% pour la caisse communautaire (CEK) (qui servira pour l’évangélisation, le développement, l’administration, …).

Voici un exemple de production périodique (1 semestre de l’année) :

Produits Quantité Paroisses P.U. min P.U. max P.T. min P.T. max
Arachide 1.000 sacs 40 80 $ 120 $ 3.200.000 $ 4.800.000 $
Haricot 500 sacs 40 100 $ 150 $ 2.000.000 $ 3.000.000 $
Maïs  500 sacs 40 50 $ 80 $ 1.000.000 $ 1.600.000 $
Huile de palme 200 fûts 40 100 $ 200 $ 800.000 $ 1.600.000 $
Cacao 50 tonnes 30 2.500 $ 3.000 $ 3.750.000 $ 4.500.000 $
...         ... ...
Total         10.750.000 $ 15.500.000 $

Ce tableau nous montre que la CEK, si elle produit et vent des denrées alimentaires, pourrait avoir un budget périodique minimum de 10'750'000 USD (dix millions de dollars américains) et de 15'500'000 USD (quinze millions de dollars américains) au maximum.

Cela n’est-il pas possible ? Si, c’est possible si l’on veut et l'on agit.

2. Paroisses – Agents de développement durable

Reboisement : chaque paroisse assure le reboisement avec les plants anti-érosifs, des arbres fruitiers, … dans la paroisse et aux environs.

  • La CEK aura signé de contact de partenariat avec la FAO (.....@fao.cd) pour la fourniture des semences, des plants et l’assistance technique.
  • La CEK aura contracté le financement du reboisement auprès d’autres bailleurs de fonds (pollueurs-payeurs, voir crédit carbone). Liens pour info :

Danone (acheteur des crédits carbone)

Danone (Financement du reboisement au Sénégal)

Assainissement & Construction : avec les recettes de la vente des produits, chaque paroisse productrice exécute :

  • Construction des écoles, des centres de santé, des maisons de pasteurs, des marchés, des centres sportifs, des latrines améliorées dans des lieux publiques, etc.
  • Distribution des matériels de construction (ciments, tôles, machines de fabrication de briques à dobe, …) aux membres de la paroisse (Elément de motivation).
  • Approvisionnement en eau potable (salubre) par la construction ou le forage des puits, le pompage d’eau de rivières avec les béliers hydrauliques. 
  • Electrification de la paroisse (panneaux solaires, éoliennes, …).
  • Entretien des routes de dessertes agricoles par – l’encadrement des cantonniers (paiement, vélo et outillage) et – l’aménagement des ponts

 Fourniture des produits manufacturés : avec une partie des recettes de la vente des produits, chaque paroisse s’organise de la manière suivante :

  • Achat des biens de consommation de 1ère nécessité (habits, savons, sel, sucre, …) qui seront vendus à des prix forfaitaires (ne dépassant pas 20% par exemple) dans la cantine paroissiale (vente réservée aux paroissiens).
  • Vente d’autres produits dans des boutiques publiques (aux prix d’ordre de 20 à 30% des prix d’achat).


AVANTAGE de cette vision

 Réduction de l’extrême pauvreté et de la famine ;

 Amélioration des conditions sanitaires ;

 Amélioration des conditions de scolarisation ;

 Amélioration de l’habitat.

 Et autres.

Comment ? :

  • Création d’autres revenues (que la M-21).
  • Autofinancement qui amènera progressivement à l’indépendance financière.
  • Augmentation de l’enveloppe budgétaire qui permettra à la CEK de mener efficacement sa mission évangélique et progressiste.
  • Création d’emplois (autre que le pastorat).
  • Augmentation des revenus (des Pasteurs, des Paroissiens et d’autres milliers d’employeurs).
  • Investissement pour le progrès communautaire.
  • Création des pôles (agglomération) économiques de développement.
  • Incitation d’autres centres au développement.
  • Protection de l’écosystème pour des générations futures.
  • Amélioration du climat et consolidation des sols (reboisement).
  • Accroissement de la production agro-pastorale.
  • Introduction des nouvelles cultures (diversification).
  • Amélioration des techniques de production (intensive) de culture et d’élevage.
  • Amélioration de l’alimentation et des habitudes alimentaires.
  • Diminution de la malnutrition et de la famine.
  • Transformation des aliments.
  • Evacuation des produits à de grandes centres de consommations.
  • Exportation des produits alimentaires à l'étranger.
  • Etc. (à vous de compléter…)

Ainsi, la CEK deviendra une puissance économique et religieuse de la région, du pays (la RD Congo) ; bref, un agent de développement communautaire.

---000---

Cette vision est réalisable. Elle peut être testé de Juillet 2010 à juillet 2012 et voyons ce quelle va apporter.


Vision proposée par : KABU - Macdoppel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Kally 15/11/2010 17:06


Je suis de ceux qui felicitent ceux qui font la preuve de la grandeur. La vision que vous communique, ma foi, c'est telle que tout celui qui aime la CEK doit soutenir.L'ideal aurait ete que cela
soit impulse d'en haut.Je salue ce grand pas et je soutiens que cela soit duplique.Je rendrais desormais disponible pourque nous y allions loin avec cette vision.

Merci et que le Tres haut vous accorde assez de forces pour aller jusqu'au bout.

Kally MALUKU MANKATU KUBUSA MWANA MESI


cekwango-developpement.over-blog.com 18/11/2010 10:52



Merci.


Unissons-nous et partageons tout ce que nous avons de positif pour mener la CEK et le Kwango à la source du développement, du progrès, du succès, de la réussite, de la richesse, ...



Pasteur Matonga 14/11/2010 17:22


Merci beaucoup pour la vision que vous partagez pour l'épanouissement de la CEK. Cette vision a fait ses preuves dans les années 1985-1990 mais les paroisses se sont relâchées à cause de la main
tendue et le manque de clairvoyance de beaucoup de pasteurs et l'incirconcision de certains fidèles qui ne savent pas ce qu'est l'Eglise et quelle est sa force. Si cette vulgarisation venait des
jeunes laïcs comme votre génération, peut-être que la vie au kwango changerait.
Que Dieu vous bénisse davantage.
Pasteur Thomas Matonga


cekwango-developpement.over-blog.com 18/11/2010 10:44



Merci pour l'information. Mais, qu'avons-nous tiré comment leçons de cette espérience négative des projets pour
le procgrès à avenir ?